Style

J’ai lu : Antiguide de la mode, Charlotte Moreau

7 juin 2014

Antiguide de la mode Charlotte MoreauQuand Charlotte Moreau a parlé de son livre sur son blog Balibulle, j’ai tout de suite su que j’allais le lire ! Déjà car je trouve qu’elle écrit vraiment très bien, et surtout parce que le thème a tout de fait « tilt ». Vous imaginez, un Anti-guide de la mode écrit par une blogueuse mode connue et reconnue pour sa spontanéité et sa « non-prise de tête », et surtout sa capacité à prendre réellement du recul sur tout ce milieu-là. Donc dès que j’ai su qu’une collègue fan de blogs elle aussi l’avait, je l’ai supplié de me le prêter !

L’antiguide de la mode est un tout petit ouvrage de 150 pages, qui se lit très vite. Il est découpés en de multiples mini-parties, rien que leurs titres donnent le ton : Comment prendre vingt ans en 5 minutes ; I love rien, I’m Parisien(ne) ; Que faire avec la braguette ouverte ? ; Comment réagir si votre stagiaire est plus lookée que vous ; Faut-il ouvrir votre blog mode ? ; Faut-il fermer votre blog mode ? Oui, vous voyez le genre 😉 Ce petit « manuel de survie vestimentaire », comme l’indique son sous-titre, part un peu dans tous les sens, avec une écriture incisive et mordante. C’est frais, c’est léger, mais clairement je n’ai pas réussi à suivre ce parti-pris de multitudes de mini sous-parties, sans véritable fil conducteur entre elles.

Je suis désolée d’avoir à dire que je suis sortie assez mitigée de ma lecture de ce petit Antiguide de la mode… Moi qui adore la plume de Balibulle sur son blog, son ton, ses analyses, je n’ai pas retrouvé tout cela dans ce petit livre. Mais je pense que c’est surtout que je me faisais une fausse idée de ce que j’allais y trouver… Ce qui m’a le plus plu, c’est clairement les allusions au petit microcosme des fashionnistas, des blogueuses mode, des accro aux tendances. Le soucis, c’est qu’elles sont parsemées deci delà, mais l’essentiel du livre est vraiment « accessible » dans le sens où on n’y retrouve pas que des privates joke sur ce milieu. C’était probablement comme ça qu’il fallait présenter les choses, mais du coup certaines choses m’ont semblé trop évidentes. Recommander après 50 ans les mini-jupes à volants, les joggings en peau de pêche rose et les tresses, ça ne me fait pas trop sourire : oui, l’idée est là, mais c’est un peu trop facile, trop dans l’outrance. A contrario, le cycle de vie du must-have et sa courbe dite « en cloche » ou les 2 pages consacrées au fait d’ouvrir ou fermer son blog mode, ça oui, j’ai beaucoup aimé. Mais comme du coup les chapitres s’enchainent les uns après les autres sans trop de cohérence, je n’ai pas réussi à accrocher sur le long terme. Mention spéciale quand même à la blague sur Christine Boutin, ça 1000 fois oui (ceux qui l’ont lu me comprendront 😉 ).

Je ne dirais pas que je ne recommande pas la lecture de l’Antiguide de la mode, loin de là. C’est un petit livre qui se lit malgré tout avec plaisir, et qui fera sûrement sourire beaucoup de monde. Juste, si vous vous attendez à des blagounettes pointues sur le style, passez votre chemin. J’ai quand même hâte de voir si Charlotte Moreau écrira un autre livre sur le sujet, je suis certaine qu’elle a beaucoup plus de choses à dire encore 😉

Vous avez lu l’Antiguide de la mode de Charlotte Moreau ? Vous en pensez quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

A découvrir

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.